La victoire

Le cri de la victoire a retenti à 20h00 ce dimanche 26 mai 2019 au Château des Rois aux Gonds proche de Saintes en Charente Maritime, en effet la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella, soutenue par Marine Le Pen est arrivée en tête devant la liste de LREM menée par Nathalie Loiseau, soutenue par tout le gouvernement d’Édouard Philippe ainsi que par le Président de la République Française Emmanuel Macron.

La récompense

Cette victoire vient à point nommé pour récompenser l’engagement de toutes les équipes militantes ainsi que de tous les colistiers de Jordan Bardella qui sur le terrain pour les uns ont collé des affiches, tracté puis boité le programme de la liste de Jordan Bardella sans démériter et pour les autres ont répondu à toutes les interviews pour cette élection malgré le dénigrement permanent des médias aux ordres à leur encontre. Une célèbre réplique d’un film de Michel Audiard disait « Les cons ça ose tout et c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait », cette réplique leur sied à merveille, vous ne trouvez pas ? Malgré toute cette bassesse déployée contre eux, ils ne s’en sont pas laissé conter, ont résisté à toutes les attaques de leurs adversaires, démontrant par là même qu’ils méritaient amplement la confiance que notre Présidente Marine Lepen leur avait accordé.

Le festin de fin de campagne

S’en est suivi un festin de fin de campagne organisé par notre chère déléguée départementale Séverine Werbrouck. Un festin comme on les aime tant, à la bonne franquette avec nos produits du terroir, faisant oublier toute cette fatigue accumulée pendant la campagne le temps d’une soirée. De franches discussions ainsi que de grands éclats de rire notamment en regardant sur l’écran géant les mines dépitées de nos adversaires politiques et journalistiques, ont émaillés toute la soirée. Nous remercions pour leur présence à cette fête le nouveau délégué départemental des Deux-Sèvres à savoir Arnaud Humbert ainsi que son épouse.

Emmanuel Macron doit en tirer les conclusions

Le Président de la République Française ayant engagé toutes ses forces dans la bataille et ayant lamentablement perdu malgré toutes les puissances gouvernementale, médiatique et financière qu’il avait à sa disposition doit comme le préconisent Marine Le Pen et Jordan Bardella au minimum dissoudre l’Assemblée Nationale non représentative du paysage politique français afin de relancer une élection législative anticipée et ce bien-sur à la proportionnelle intégrale (on peut toujours rêver …) pour que la France soit enfin une vraie démocratie et non plus une dictature molle qui ne dit pas son nom et une assemblée vraiment représentative des différents courants politiques français. Et au mieux démissionner (on peut continuer de rêver …) car c’est lui qui a voulu ce référendum en s’impliquant totalement avec son gouvernement dans cette élection en tant que chef de clan. Il doit donc en tirer les conclusions qui s’imposent et partir, ce sera la seule chose positive qu’il apportera  aux français et à la France depuis qu’il est à leur tête.

La revanche de Marine Le Pen sur Emmanuel Macron

Cette victoire sonne aussi comme une revanche au débat soi-disant raté de notre Présidente Marine Le Pen, elle a montré dans cette campagne en soutenant Jordan Bardella qu’elle avait largement le niveau et la stature d’une femme d’État, la revanche lui est donc acquise en atteste le résultat de cette soirée électorale. La belle se jouera donc à la présidentielle de 2022 car nous savons très bien que non seulement Emmanuel Macron ne dissoudra pas l’Assemblé Nationale et de surcroît il ne démissionnera pas de la présidence (n’est pas le Général De Gaulle qui veut) assumant ainsi son échec cuisant. Les français ont montré pour la deuxième fois consécutive que le Rassemblement National anciennement Front National est le premier parti politique de France.

Joan